Projet Clou à clou

Catégorie : Activités pédagogiques

Le LAIT sous la direction d’Hélène Lapeyrere du service éducatif sélectionne trois œuvres lithographiées appartenant à l’artothèque dirigée par M.Vayre qu’ils font circuler dans les établissements participant allant du primaire au collège. Le thème pour 2016-17 est « images-matière ». Chaque classe recevant une œuvre, doit réaliser une production sous forme documentaire, littéraire, plastique, scénographique ou autre … Elle a l’obligation de publier en ligne sur l’ENT de l’établissement et celui du département un article expliquant le travail réalisé. 

Le niveau 5ème a reçu la première oeuvre du 5 Décembre au 20 Janvier 2017. Il s'agissait d'une lithographie d'Antonio Saura Sans titre de 1994.

Après avoir expliqué le projet Clou à clou, nous avons décrit la gravure exposée dans la salle d’Arts plastiques pour nous demander ensuite pourquoi cette œuvre nous été proposée à nous, le collège de la montagne noire. En effet, Hélène Lapeyrére nous avait sélectionné trois artistes en relation avec notre travail photo sur la démolition de la barre HLM de la ville, gros projet sur lequel le LAIT c’était déjà investi. La relation HLM et Saura fut assez rapide à trouver d’autant plus que les élèves de 5ème étaient chargés de faire des photos reportage du début de la démolition. Ils ont vu un immeuble, un rectangle horizontal avec des fenêtres enlevées, des rectangles verticaux noirs. De là, les visages aux expressions différentes, les ont amenés tout de suite aux habitants regardant à leurs fenêtres.

Nous avons commencé le travail sur les six expressions courantes d’un visage sous forme de Smiley pour facilité le sens puis sous forme d’un visage BD pour développer la qualité du dessin.

Deux classes ont dû réaliser un visage en monotype de format A3 avec une expression imposée. Monotype dit « du pauvre » qui consiste à peindre sur une plaque de carrelage avec chacun un métier particulier d’impression par équipe de quatre : l’encreur, le dessinateur, l’imprimeur et le diffuseur chargé d’inscrire le nombre de tirage au crayon et de l’exposer. Certaines équipes ont eu plus de difficultés donc plusieurs tirages à faire avant d’obtenir une qualité d’image. Sur les tirages en trop, ils ont eu pour consigne de peindre en individuel, la barre avec au minimum six fenêtres et six visages aux expressions de base. Le problème  à ce moment-là est de faire ressortir une image sur un support déjà peint. Après accrochage et évaluation individuelle, ils ont trouvé une solution pour mettre en évidence le sujet.

Les deux autres classes ont dû peindre un visage à travers une fenêtre de la barre HLM, soit celle d’avant la démolition avec son encadrement soit celle d’après avec son espace dépouillé. Par contre, l’expression était imposée par élève et réalisée sur un format A3.

Les travaux ont été associés entre eux pour donner l’idée de la barre HLM et exposés dans le hall du collège. 

 

 

Une exposition « fin de chantier » réunissant tous les travaux est prévue pour la semaine des arts du 26 mai au 11 juin dans la salle de conférence des moulins albigeois. C’est l’occasion pour les participants de se retrouver, de visualiser l’ensemble des productions et d’échanger sur leurs pratiques lors d’ateliers partagés tout au long de cette semaine réunissant deux établissements ayant travaillés sur la même œuvre.

 

 

Modifier le commentaire 

par NATHALIE GENAY le 20 mars 2017 à 15:38

haut de page